OBJETS FRAPPÉS D’ALIGNEMENT (2007-2012)

En l’espace de quelques années, la révolution numérique

a rendu complètement obsolètes la plupart des objets

technologiques du vingtième siècle, en particulier ceux

(parfois mythiques) du monde de la photographie.

LA PHOTOGRAPHIE VÉRITABLE

LE BONHEUR (2010)

« La Magie Noire existe depuis la nuit des temps, c’est une magie cérémonielle

avec invocation des esprits et des démons. Elle est fréquemment utilisée pour

résoudre les problèmes de couples (éloignement de rival(e), retour d'affection,

rapprochement de deux personnes...). Les personnes pratiquant la magie noire

devront, s’ils ne maîtrise pas parfaitement les pratiques occultes, s'attendre

obligatoirement à avoir un retour pouvant être multipliée par trois (la loi du

triple retour)».

(sources  internet)

TRIBUTE TO ABSTRACT PAINTING (1980-2008)

au commencement, la photographie a voulu copier la peinture,

avant de réaliser que son pouvoir était ailleurs.

MIROIRS D’ARGENT (2010)

Le miroir d’argent est un voile bleuté que l’on observe sous

une certaine incidence dans les parties sombres d’une épreuve

argentique altérée, Il est littéralement la manifestation de la

corruption de l’argent contenu dans l’image.

Pour cette série, j’ai utilisé des papiers périmés ou voilés, exposés

à la lumière, puis développés chimiquement selon le processus habituel.

BOÎTES À LUMIÈRE (2006-2007)

Il est interdit de les ouvrir en pleine lumière.

On pourrait les appeler Pandore, mais elles se noment Kodak, Gevaert, Tura,

Leonar, Lumière ou encore Forte.

Dans cette série, les boites de papiers sont photographiées en perspective

cavalière (sans point de fuite) grâce au jeu des bascules de la chambre

photographique. Ce point leur donne une présence irréelle, purement graphique.

STARS IN MY STUDIO (2011)

La photographie et la magie ont cela en commun qu'elles livrent une apparence sensible

qui se donne pour une réalité. Un simulacre qui fait d'elles non une preuve mais une extension du réel.


L'exposition STARS IN MY STUDIO est une combinaison d'accidents et d'illusions qui se présentent

comme une série d'indices sur l'ambiguïté du médium photographique, depuis ses origines jusqu'à

sa mutation numérique. Au même titre que la magie, la photographie prise comme une réalité inventée,

n'existe que par son pouvoir d'interroger et de convaincre.

(click into pics)